Antibiogramme

Sommaire

Une infection peut être causée par différents germes : virus, champignon, bactéries... Lorsque la cause est une bactérie, le traitement repose sur l'utilisation d'antibiotiques. Afin d'utiliser l'antibiotique le plus efficace, il est possible de réaliser un antibiogramme. Que faut-il savoir à ce sujet ?

Qu'est-ce que l'antibiogramme?

L'antibiogramme est une technique de routine d'analyse médicale. Il est réalisé lorsque l'examen bactériologique d'un prélèvement biologique a mis en évidence la présence de bactéries. L'antibiogramme permet alors de déterminer si une bactérie est résistante ou sensible à tel ou tel antibiotique testé. Grâce à ces résultats, le médecin pourra prescrire le traitement le plus adapté et efficace pour traiter l'infection bactérienne.

Le paramètre le plus souvent utilisé pour évaluer l'effet d'un antibiotique est la Concentration Minimale Inhibitrice (CMI). Il s'agit de la concentration minimale d'antibiotique qui inhibe (stoppe) la croissance de la bactérie. Le statut de la bactérie mise en évidence vis à vis de l'antibiotique testé est déterminé :

  • sensible :  l'antibiotique peut être utilisé ;
  • résistante :  l'antibiotique ne peut pas être utilisé. Il serait inefficace, ne permettant pas de tuer les bactéries à une concentration non toxique pour l'organisme du malade ;
  • intermédiaire : il est préférable de ne pas utiliser cet antibiotique, son efficacité étant incertaine.

Bon à savoir : une prescription inadaptée d'antibiotique risque de faire émerger des résistances bactériennes.

Antibiogramme en pratique

Selon l'infection, un prélèvement est réalisé sur le patient : sang, selles, urines, crachats, liquide céphalo-rachidien, sécrétions vaginales...

Le prélèvement va être analysé au laboratoire. Si un ou plusieurs types de bactéries sont effectivement retrouvés, ils seront mis en culture et identifiés. Le biologiste réalisera, si nécessaire, un antibiogramme.

Bon à savoir : il existe des milieux de culture différents selon les bactéries.

Quand réaliser un antibiogramme ?

L'antibiogramme n'est pas systématiquement réalisé lors d'une infection bactérienne. De nombreuses infections bactériennes sont traitées de manière probabiliste, c'est-à-dire sans examen bactériologique ni antibiogramme. Les mêmes espèces de bactéries se retrouvant souvent aux mêmes endroits, l'antibiotique usuellement efficace sur ce type de bactérie est parfois prescrit sans examen bactériologique. En revanche, un prélèvement avec antibiogramme est nécessaire pour des infections graves (choc septique, infections nosocomiales, patient ayant un terrain fragile...) ou en cas d'échec du traitement probabiliste.

À noter que la Haute Autorité de santé (HAS) a publié une recommandation de bonne pratique visant à améliorer la prise en charge des infections urinaires à entérobactéries chez les femmes. Il s'agit de favoriser les antibiogrammes ciblés pour lutter contre l’antibiorésistance (source : communiqué la HAS, 11 octobre 2023).

Bon à savoir : il ne faut jamais débuter un traitement antibiotique sans avis médical. L'auto-médication avec un antibiotique empêcherait la réalisation d'un antibiogramme fiable, et rendrait le traitement de l'infection plus difficile.

Ces pros peuvent vous aider