Capsaïcine

Sommaire

La capsaïcine est le principal composant actif du piment rouge. On l’utilise pour ses vertus anti-douleurs, dans certaines crèmes médicinales. On vous en parle tout de suite dans cet article !

La capsaïcine : généralités sur le piment

La capsaïcine est un composé chimique appartenant à la famille des alcaloïdes, d’origine végétale dans leur grande majorité. Elle provient du piment, fruit d’une plante originaire d’Amérique du Sud et Centrale, du genre Capsicum. C'est un ingrédient de base dans toutes les cuisines tropicales, utilisé non pas uniquement pour sa saveur.

En effet, le piment a la propriété d’activer les récepteurs de chaleur de la peau, d’où la sensation de brûlure à température constante lorsqu’on le consomme. On pense que les plantes produisent ce composé pour décourager leurs prédateurs. D’autres épices disposent également de ce principe actif mais leur force est moindre comparée à celle de la capsaïcine :

  • capsaïcine (piment) : 16 000 000 SHU (unité de mesure de l'échelle de Scoville) ;
  • pipérine (poivre) : 100 000 SHU ;
  • 6-gingerol (gingembre) : 60 000 SHU. 

Bon à savoir : c’est le pharmacologue Wilbur Scoville qui en 1912 a établit une échelle de mesure de la force des piments, avec l’unité Scoville Heat Units.

La capsaïcine en cuisine

La capsaïcine du piment apporte le piquant des plats épicés. Il y a d’autres raisons à l’utilisation du piment en cuisine. Les propriétés allouées au piment, par le biais de la capsaïcine sont les suivantes :

  • effet bactéricide et prévention contre les infections digestives ;
  • amélioration de la digestion via son effet stimulateur du péristaltisme (motilité) intestinal ;
  • effet laxatif et accélération du transit ;
  • effet amaigrissant ;
  • effet euphorisant.

Consommé à outrance, la capsaïcine peut être agressive pour le tube digestif et favoriser les ulcères gastriques et les hémorroïdes. La capsaïcine, consommée avec modération, fait partie des aliments du régime méditerranéen, dont on dit qu’il conserve.

La capsaïcine comme médicament

On utilise surtout la capsaïcine en gel et patch pour traiter les douleurs articulaires ou neurologiques mais il existe d’autres applications.

Capsaïcine gel et patch

La capsaïcine aurait un effet de désensibilisation sur les récepteurs cutanés à la douleur. Utilisée sous forme de gel, la capsaïcine est indiquée dans le traitement des douleurs arthrosiques.

La deuxième application courante de la capsaïcine est le traitement des douleurs neuropathiques, grâce à des patchs de type Qutenza®.

Bon à savoir : la douleur neuropathique signe une lésion du cerveau, de la moelle épinière ou des nerfs et correspond à un fond douloureux associé à des sensations de brûlures, décharges électriques et fourmillements.

Précautions d'emploi

Certaines précautions d’emploi strictes sont à observer pour l’utilisation du patch, c’est pourquoi elle doit être supervisée par un médecin. L’application du patch ne dure que 30 à 60 minutes et est à renouveler tous les 90 jours.

Bon à savoir : l’utilisation du patch Qutenza® est déconseillé chez les diabétiques.

Selon la revue Prescrire, la capsaïcine en patch serait à peine plus efficace qu’un placebo alors qu'elle expose à des irritations, des douleurs importantes et des brûlures. Ainsi, même après échec des autres médicaments de la douleur par voie générale ou locale tels que la lidocaïne en emplâtres (Versatis®), il ne serait pas prudent d’utiliser la capsaïcine.

Autres applications

Certains laboratoires ont développé d’autres produits à base de capsaïcine.

Le Capsinol® spray est un produit hollandais, traitant la rhinite chronique et non allergique. Une étude américaine aurait montré une efficacité de la capsaïcine en gelée appliquée sur les tempes et spray nasal pour la migraine. En France, ces deux types de produits sont peu utilisés. Avant de les consommer, parlez-en à votre médecin traitant.

Ces pros peuvent vous aider